phtisie


phtisie

phtisie [ ftizi ] n. f.
• 1545; ptisie, tisie en a. fr.; lat. phthisis, mot gr. « consomption »
1Vx Toute forme de consomption. étisie.
2(XVIIe) Vx Tuberculose pulmonaire. Deux frères « emportés au moment de l'adolescence par la phtisie » (F. Mauriac). Phtisie galopante : tuberculose pulmonaire à évolution très rapide et fatale.

phtisie nom féminin (grec phtisis, consomption) Vieux. Tuberculose pulmonaire. ● phtisie (difficultés) nom féminin (grec phtisis, consomption) Orthographe Attention, uniquement des i (pas de y).

phtisie
n. f. Vx Tuberculose pulmonaire.
Phtisie galopante: tuberculose pulmonaire évoluant très rapidement.

⇒PHTISIE, subst. fém.
A.PATHOL., vx. Consomption lente et progressive, accompagnée d'épuisement des forces. Cliniquement, on groupait [à la fin du XVIIIes.] sous le nom de «phtisie» toutes les consomptions mal précisées, et l'on s'en tenait à la connaissance de quelques symptômes prédominants, communs d'ailleurs à toutes sortes de maladies (BARIÉTY, COURY, Hist. méd., 1963, p.603).
B.Vieilli
1. Phtisie dorsale. Tuberculose vertébrale (d'apr. Méd. Biol. t.3 1972).
2. Phtisie laryngée. Laryngite tuberculeuse. Ce mal de gorge, rapproché de quintes de toux soudaines et de l'impossibilité de faire une lecture à haute voix un peu longue, me donne l'appréhension d'être au commencement d'une phtisie laryngée (GONCOURT, Journal, 1887, p.639).
3. Phtisie (pulmonaire). Tuberculose pulmonaire. Phtisie aiguë, chronique, galopante; être atteint de phtisie; être emporté par la phtisie. La jeune duchesse était au troisième degré de la phtisie, et peu de jours après l'arrivée de Marguerite elle succombait (DUMAS fils, Dame Cam., 1848, p.14). Il s'interrompit une seconde, passa un petit mouchoir sur son front blême. On entendit, dans le silence, la respiration courte de ses poumons rongé de phtisie, comparable au froissement d'un papier de soie (BERNANOS, Imposture, 1927, p.398). V. aussi galopant II B b ex. de Goncourt:
♦ Tu as pendant ton sommeil une petite toux sèche, absolument semblable à celle de mon père, qui meurt d'une phtisie. J'ai reconnu dans le bruit de tes poumons quelques-uns des effets bizarres de cette maladie. Puis tu avais la fièvre, j'en suis sûre, ta main était moite et brûlante...
BALZAC, Peau chagr., 1831, p.251.
REM. Phtisio-, élém. formant représentant phtisie dans des termes méd. a) Phtisiogène, adj., vieilli. Qui peut provoquer la phtisie. Cause, facteur phtisiogène (Lar. Lang. fr.). b) Phtisiogénèse, subst. fém. ,,Ensemble des phénomènes régissant le développement de la tuberculose`` (Lar. Méd. t.3 1972). Ce chapitre étudie la genèse de la tuberculose-maladie ou phtisie. Alors que, si souvent, l'infection tuberculeuse demeure latente, pourquoi, dans certains cas, donne-t-elle une maladie si grave? (R. ISRAEL, Pathol. méd., t.3, 1954, p.432). c) Phtisiothérapie, subst. fém. Traitement de la tuberculose pulmonaire (d'apr. Méd. Biol. t.3 1972).
Prononc. et Orth.:[ftizi]. Ac. 1694: phtisie; 1718-1835: phthisie (id. ds LITTRÉ); dep. 1878: phtisie (id. ds ROB., Lar. Lang. fr.); DG: phtisie, phthisie. Étymol. et Hist. 1. 1545 «consomption» (GUEROULT, Hist. des plantes de L. Fousch, X ds GDF. Compl.); 2. spéc. 1694 phtisie dorsale (CORNEILLE); id. phtisie pulmonaire (ibid.); 1802 phtisie laryngée (SAUVÉE, Rech. sur la phtisie laryngée, thèse, Paris). Empr. au lat. phtisis, empr. du gr. «dépérissement; consomption», dér. de «se consumer»; pour les formes plus anc. tesie, tisie, v. FEW t.8, pp.404b-405a. Fréq. abs. littér.:107. Bbg. BARB. Loan-words 1921, p.253. —GALL. 1955, p.135.

phtisie [ftizi] n. f.
ÉTYM. 1545; ptisis, tesie, tisie en anc. franç.; du lat. phtisis, mot grec, proprt « consomption ».
Médecine.
1 (1694). Vx. Toute forme de consomption. Étisie.
2 (XVIIe, Bayle). Vx. Méd. Forme consomptive de la tuberculose pulmonaire.Par ext. (Vieilli sauf dans quelques expressions). Tuberculose pulmonaire (→ Empoisonner, cit. 20; magnétiser, cit. 1; pardonner, cit. 16). || Phtisie aiguë : forme aiguë de la tuberculose. || Phtisie ulcéreuse ou chronique : forme commune de la tuberculose. || Phtisie galopante : forme rapide de la phtisie ulcéreuse.(1812). || Phtisie laryngée : laryngite tuberculeuse.(1694). || Phtisie dorsale : mal de Pott.Vétér. || Phtisie calcaire des bovins.
1 Nello contractait l'habitude de toussoter, et cette petite toux, qui n'avait cependant rien d'inquiétant, réveillait dans la mémoire de Gianni un souvenir, le souvenir que leur mère était morte d'une phtisie.
Ed. de Goncourt, les Frères Zemganno, XXXIV.
2 (…) tu avais perdu deux frères, tous deux emportés au moment de l'adolescence par la phtisie.
F. Mauriac, le Nœud de vipères, I, IV.
3 La tuberculose frappe les hommes à tout âge (…) La phtisie, connue des anciens, est l'une des formes de ses attaques. Mais ce n'est pas la seule (…)
Jacques Delarue, la Tuberculose, p. 61.
4 L'état pulmonaire s'aggrava et c'est avec les symptômes d'une phtisie à forme bronchopneumonique que le malade succomba le 17 février 1917.
B. Cendrars, Moravagine, in Œ compl., t. IV, p. 258.
Par métaphore. → Monachisme, cit.
COMP. Phtisiologie.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • phtisie — PHTISIE. s. f. Sorte de maladie qui desseche tout le corps, & qui est accompagnée d une grande langueur. Il est tombé en phtisie …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Phtisie — En général la phtisie[1], orthographiée phthisie[2] par Dictionnaire de la langue française d Émile Littré désigne une des formes de la tuberculose. Sommaire 1 Tuberculose …   Wikipédia en Français

  • PHTISIE — n. f. T. de Médecine Consomption causée par la tuberculose. Il est atteint de phtisie. Phtisie pulmonaire ou simplement Phtisie. Phtisie laryngée. Phtisie galopante …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Phthisie — Phtisie En général la phtisie[1], orthographiée phthisie[2] par Dictionnaire de la langue française d Émile Littré désigne une des formes de la tuberculose. Tuberculose Phtisie pulmonaire : Tuberculose pulmonaire. Phtisie laryngée :… …   Wikipédia en Français

  • TUBERCULOSE — Le terme de tuberculose englobe toutes les manifestations pathologiques susceptibles d’être provoquées dans l’organisme par un agent pathogène bactérien spécifique, le bacille de Koch (Mycobacterium tuberculosis ). De toutes les localisations de… …   Encyclopédie Universelle

  • Tuberculose — Classification et ressources externes Radiographie du thorax d un patient avec une tuberculose pulmonaire avancée CIM 10 …   Wikipédia en Français

  • phtisique — [ ftizik ] adj. et n. • 1478; ptisique v. 1370; lat. phthisicus, gr. phthisikos ♦ Vieilli Atteint de phtisie. ⇒ poitrinaire, tuberculeux. N. Un, une phtisique. « C était un homme de grande taille, un peu voûté, avec l air morne d un phtisique »… …   Encyclopédie Universelle

  • tuberculeux — tuberculeux, euse [ tybɛrkylø, øz ] adj. et n. • 1570 éminence tuberculeuse « qui forme un tubercule (1o) »; de tubercule 1 ♦ (1765; de tubercule, 2o) Qui s accompagne de tubercules pathologiques, ou qui en présente. 2 ♦ Relatif à la tuberculose …   Encyclopédie Universelle

  • ТУБЕРКУЛЕЗ — ТУБЕРКУЛЕЗ. Содержание: I. Исторический очерк............... 9 II. Возбудитель туберкулеза............ 18 III. Патологическая анатомия............ 34 IV. Статистика.................... 55 V. Социальное значение туберкулеза....... 63 VІ.… …   Большая медицинская энциклопедия

  • Dictée de Mérimée — Pour les articles homonymes, voir Mérimée (homonymie). La dictée de Mérimée est une dictée qui a été écrite puis récitée en 1857 par Prosper Mérimée à la demande de l’impératrice Eugénie afin de distraire la cour. Napoléon III aurait fait… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.